FANDOM


Le voyage
12
Numéro ďépisode 4
Saison 2
Numéro total 12
Titre sur Teremedó Le viaḣa
Titre au Portugal A viagem
Diffusion 4 septembre 2016
Liste des épisodes
précédent
Trois entités et leurs propriétaires
suivant
La merde du cul
Choses de Sœurs

Le voyage est ľépisode 4 de la saison 2 de la série Choses de Sœurs et ľépisode 12 au total. Il a été diffusé le 4 septembre 2016.

Résumé

Ľépisode commence aux 6 du matin dans la gare de métro principale de BàrcinonKimberly fera une excursion avec ľéquipe de la maison de la téléréalité. Ils sont en train de se préparer pour sortir, lorsque Karla vient lui informer qu’elle aussi fera un voyage avec son cours de ľécole. Kimberly lui demande où ils vont, et Karla dit qu’ils iront en métro ďabord à Mardit, capital ďEspània, et puis ils iront jusqu’à Librit, capital de Portugània. Kimberly dit : « J’ai fait ton même parcours quand j’avais ton âge, tous les étudiants de ľécole Traball font ce voyage, mais vous vous perdrez mon excursion à Parit et à ďautres lieux plus amusés ». Karla dit : « Es-tu certaine que je n’irai pas un jour à Parit ? Peut-être, je visiterai toute la Frànnia plus tôt que tu ne le penses ». Kimberly dit : « Si tu veux te comparer avec nous, tu auras du mal… » et monte dans un train de la ligne 10 du métro qui portera toute ľéquipe de la maison jusqu’à Parit.

Quand le train est parti, Karla prend un train de la ligne 12 pour aller à ľécole, elle a aussi une excursion. Quand Karla arrive à ľécole, elle trouve son petit ami, qui la salue en ľembrassant. Le petit ami de Karla dit qu’il la trouve un peu étrange, et Karla dit : « Ma sœur ne changera jamais ». Quand la classe s’est déjà réunie, la professeure vient porter tous les élèves à la gare de métro, pour prendre la ligne 13 qui portera toute la classe jusqu’à Mardit, capitale du pays « Espània ». Lorsqu’ils sont déjà montés dans un train, Karla dit à son petit ami qu’elle reconnaît qu’elle a un peu de jalousie vers sa sœur, mais elle doit faire sa vie et il arrivera un jour dans lequel les deux filles habiteront séparées, dans leurs propres maisons. Elle après lui dit : « Avec toi, dans notre propre maison, juste toi et moi… » et le garçon rougit. Une amie de Karla, qui est assise derrière le couple, dit : « Comment c’est joli… », après les écouter. Karla dit : « Ferme ta gueule ! ».

Pendant ce temps, dans un autre train, Kimberly est avec son équipe en train de voyager à Parit, et est en train ďêtre enregistrée tout le temps par la télévision de Frànnia. Lorsqu’ils arrivent à Parit, Kimberly dit : « Enfin un peu ďair ! », et commence à jouir de la ville. Le directeur dit que cette ville est énorme, aussi grande que Bàrcinon, mais les monuments et la part la plus importante de la ville se trouve près de la rivière qui divise la ville en deux, parce que la ville se trouve sur un isthme très long, et la rivière divise ľisthme en deux parts. À Mardit, Karla une fois de plus est en train de penser à sa sœur, en pensant qu’elle sera en train de s’amuser plus que ce qu’elle pourrait s’amuser, et qu’elle a toute la télévision ďun pays qui ľenregistre. Son petit ami lui demande si elle se sentirait mieux si elle était là avec sa sœur, et Karla dit qu’elle ne le sait pas, elle seulement le sait parce qu’elle n’est pas là. Et la classe continue la visite par les rues de la ville, en voyant ses monuments les plus importants.

Le professeur de Karla dit : « Avez-vous apprécié la ville du centre de la péninsule Bèrtika ? Eh bien, maintenant nous prendrons à nouveau le train pour aller à la prochaine et dernière destination : Librit, capital de Portugània. Je suis certain que ça vous plaira aussi ». Karla dit à son petit ami : « As-tu aimé la ville ? » et il répond : « Oui, et toi, qu’est-ce que tu en dis ? » et Karla finit par lui répondre : « Je préfèrerais visiter une ville de la Terre, comme Barcelone. C’est un goût que je partage avec ma sœur Kimberly, et puis, elle me surpasse avec ce goût ». Et tous les élèves de la classe prennent le métro pour aller à la prochaine destination. Pendant ce temps, à Parit, le directeur dit : « Ceux qui veulent faire un voyage au sud du pays, prendront le train avec moi quand j’aurai les billets ». Kimberly veut y aller, et le directeur accepte qu’elle vienne, mais il y a ďautres personnes qui auront priorité, et en cas de manque de place, elle restera. Kimberly comprend.

Karla et son cours arrivent à Librit, et le professeur dit qu’ils ont une heure pour visiter la ville tous seuls, mais ils doivent aller par groupes de deux personnes ou plus. Karla ira avec son petit ami, et lui dit : « Allons faire une visite par la ville, je crois que celle-ci sera plus jolie que la précédente ». Le couple commence à marcher, quand elle reçoit un appel de Kimberly, qui lui dit qu’elle est dans un train et va avec deux autres personnes vers le sud du pays, où ľisthme se termine et le grand continent commence. Elle après lui dit qu’elle s’excuse pour ce qu’elle lui a antérieurement dit, et dit que parfois elle ne peut pas éviter ďêtre ainsi. Karla dit que Kimberly est sa grande sœur et parfois elle la voit comme un modèle à suivre, et elles ont vécu beaucoup ďaventures ensemble parce qu’ensemble elles peuvent faire beaucoup de choses. Kimberly dit : « Et entrer dans des lieux interdits ». Et elle termine ľappel. Karla et son petit ami continuent la promenade par la ville.

Après le voyage au sud du pays Frànnia, les trois personnes qui sont allées à cette extension du voyage rejoignent le reste de ľéquipe et les caméras de télévision à la gare de Parit, et toute ľéquipe rentre à la maison. Kimberly dit qu’au moins, lorsqu’elle était dans le sud du pays Frànnia, il n’y avait pas des caméras de télévision en ľenregistrant, et elle dit qu’elle reconnaît qu’elle est en train de se fatiguer ďavoir autant de caméras en ľaccablant. Ľéquipe arrive à la gare de Bàrcinon, et Kimberly retrouve Karla et son petit ami. Ils décident tous les trois de faire une autre visite aux installations secrètes de la montagne, et cette fois elles les enseigneront au petit ami de Karla. Le petit ami de Karla dit qu’il ne sait pas si prendre le contrôle des officiers qui soient en train de surveiller servira maintenant qu’ils savent tous leurs trucs, mais Karla dit qu’ils penseront plus tard à quelque plan, et ils pourront le planifier en chemin. Le petit ami de Karla dit qu’il ne sait pas pourquoi elles ont autant ďintérêt pour ces installations.

Ils prennent tous les trois le métro jusqu’à Tarràkonon, et puis elles gravissent la montagne à pied. Quand ils arrivent aux installations de la FEF, ils trouvent que tout a été détruit et il ne reste plus rien de ce qu’il y avait, c’est-à-dire, quelqu’un a enlevé tous les ordinateurs et les appareils de haute technologie de là, et Kimberly croit que la FEF ne veut pas qu’elles découvrent plus sur la ligne temporelle originale et sur leurs origines. Karla dit que peut-être elles doivent oublier toute cette information qu’elles ont vue, mais Kimberly dit qu’elle croit que ľamiral 21 veux qu’elles le sachent, bien que la FEF les en empêche. Karla dit : « Comment sais-tu avec tellement de certitude ce que ľamiral 21 veux ? Votre lien ne pourrait être possible qu’avec un lien, comme une fusion mentale. T’a-t-il fait une fusion mentale ? » et vite Kimberly dit non, mais elle a raison de dire qu’il pourrait y avoir un lien, mais elle ne sait pas ďoù il provient. Karla propose de rentrer à la maison.

Dans la maison de la téléréalité, le directeur dit à Kimberly que le moment de sœurs qu’elle lui a demandé pour être avec Karla n’a duré que trop longtemps, et les spectateurs veulent être au courant de tout ce qui se passe dans la maison. Kimberly dit qu’elle a essayé ďaller vite, et le directeur dit que dans le contrat elle a signé plusieurs choses, parmi lesquelles était de faire en sorte que la télévision sache toujours où elle se trouve. Kimberly dit qu’elle comprend, et s’en va à sa chambre. Alors, le directeur prend un communicateur étrange semblable à un téléphone portable mais différent et avec un couvercle, ouvre le couvercle et dit à quelqu’un qu’il croit que les personnes qu’ils sont en train de chercher sont Kimberly et sa sœur Karla. Alors Yusma apparaît dans un lieu inconnu, et dit qu’il a reçu le message et dit au directeur de la maison qu’il doit surveiller tous leurs mouvements. Le directeur dit qu’il fera ce que Yusma veut, et termine le message. Alors Yusma dit à İhi Kadse de ľUnivers Miroir qu’ils doivent éviter que cette information arrive aux mains de la régente Andrea, İhi de ľUnivers Miroir dit qu’elle le sait sûrement déjà mais elle ne veut encore rien faire, et ľépisode se termine.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .